Guide des matières textiles

Guide des matières textiles

Quelles matières textiles pour vos vêtements?

Pas facile de s'y retrouver lorsque l'on achète un vêtement. Voici notre petit guide de matières textiles qui vous permettra de reconnaitre et choisir vos vêtements avec un regard sur les matières avec lesquelles ils sont confectionnés pour une consommation plus avisée. Vous comprendrez rapidement que pour une consommation responsable le choix de certaines matières est à privilégier, mais il faut également vérifier les conditions dans lesquelles elles ont été produites.

Les différentes fibres textiles

On distingue les fibres naturelles des fibres chimiques.

Les fibres naturelles sont des fibres prélevées sur nos ressources en particulier nos resources végétales et animales. Ces fibres subissent une transformation mécanique et dans certains cas peuvent faire l'objet d'un traitement.

Les fibres chimiques, comme le terme de suggère, subissent un traitement chimique. On distingue les fibres artificielles composées de ressources naturelles nécessitant un traitement chimique pour une transformation en fibre et les fibres synthétiques issues de l'industrie pétrolière.

Les fibres textiles naturelles

anahide-saint-andre-guide-matiere-fibre-textile-naturel-ecoresponsable

D'une manière générale les fibres naturelles sont à privilégier pour préserver l'environnement, mais il y a tout de même quelques point à observer en particulier concernant les conditions de production de ces fibres: La consommation d'eau est un facteur à considérer. Par ailleurs pour des raisons économiques certaines plantations se font au détriment des besoins alimentaires dans certains pays entrainant un déséquilibre et une pénurie pour les populations. Ces facteurs sont à considérer pour un choix avisé des matières de vos tenues.

Les fibres textiles végétales

Parmi les matières végétales on compte le chanvre, le lin, le coton, l'ortie, le coco et la jute.

Le lin et le chanvre compte parmi les matières les plus plébiscitées car elles sont classées parmi les plus écologiques. Le lin est la fibre écologique par excellence car elle consomme très peu d'eau et d'énergie. La France est le premier producteur de lin, mais le tissage est exporté. Un mouvement pour réintroduire le tissage du lin en France s'amorce et s'organise depuis quelques années. Le lin est une matière très répandue aux vertues thermorégulatrices. Le chanvre , moins répandu, compte également dans le top des matières écologiques aux côtés du lin; c'est une fibre qui rassemble de très nombreuses propriétés notamment anti-bactériologiques anti-parasites et en outre très solide.

La jute est également une fibre très résistante, mais plus brute elle est moins utilisée à ce jour pour le vêtement.

Le coton est la fibre naturelle la plus connue et la plus répandue. Néanmoins, les conditions de production classiques du plan de coton sont très consommatrices d'eau et de pesticides, il faut donc privilégier le coton bio produit dans des conditions spécifiques sans pesticides et avec un niveau de consommation d'eau inférieur de 30% jusqu'à 60% dans certains cas. Une alternative au coton bio est le coton recyclé provenant de chutes de coton ou du recyclage de vieux vêtements.

Il existe d'autres fibres moins connues du grand public mais qui font leur percée progressivement. A titre d'exemple:

L'ortie, même si à priori compte tenu de ses propriétés urticantes l'idée de porter un vêtement en fibre d'ortie n'est pas des plus sexy, détrompez-vous! cette matière ultra-résistante et très légère, pousse toute seule, ne nécessite aucun polluant. Les fibres de tiges d'orties ont un très bel avenir dans nos placard!

Le coco, une fibre très épaisse, dotée d'un taux de décomposition très faible, elle est idéale pour les géotextiles.

Pour en savoir plus, lisez notre article sur la filière des fibres végétales et les labels

Les fibres textiles animales

Les matières animales sont prélevées sur les animaux comme la soie, le cuir, la laine mérinos, l'alpaga, le cachemire, le mohair et l'angora. Ces matières naturelles présentent de nombreuses vertues, le point de vigilance étant de respecter l'animal sur lequel on prélève ces précieuses fibres ou matières.

La soie, matière luxueuse même si elle s'est démocratisée ces dernières années, est une fibre naturelle solide, légère et douce. Cette fibre est produite entièrement par la chenille du Bombyx, logée dans les murier. Le fil de soie est issu du cocon protecteur de cette chenille. C'est une matière naturelle mais la production traditionnelle de fil de soie ébouillante les cocon avant de les filer. Il existe aujourd'hui une filière qui évite d'ébouillanter les Bombyx pour le respect animal, à privilégier bien entendu.

La laine mérinos, provient des moutons mérinos; Très répandue, c'est une fibre chaude, douce et résistante. Une filière est en train de se re-contruire en France en respect du bien-être animal, c'est a dire que le processus de tonte respecte l'animal sa peau et son cycle.

L'alpaga, est une fibre luxueuse; alternative au cachemire c'est une fibre très douce, ultra-légère, résistante et très chaude. What else? Les principaux producteurs sont le Pérou et la Bolivie, qui exportent les fibres ou les tissages directement. Elle est très utlisée par le secteur de la mode haut de gamme et luxe. Il existe également une petite filière d'alpaga made in France.

Le cachemire, la fibre de luxe par excellence, provient de la chèvre cachemire. C'est une matière très chaude et douce très utilisée dans l'industrie du luxe. Elle provient des chèvres de Mongolie élevée pour leur laine. La demande croissante de cachemire à cependant entrainé une intensification de cet élevage avec les dérives qui l'accompagne, à savoir: maltraitance et désertification des terres.

Le mohair provient des chèvres angora. Fibre douce et chaude elle est utilisée comme une alternative au cachemire. Cette fibre a fait polémique en raison de la maltraitance des chèvres angora en Afrique du Sud qui a entrainé un boycott immédiat par de nombreuses marques. Il existe cependant une alternative d'de laine d'Angora made in France qui respecte les chèvres pour une laine mohair responsable et douillette.

L'angora issu du poil du lapin angora, c'est une matière ultra-douce et confortable. Le poil est en outre très résistant et isolant. Ce poil qui semble idéal pour nos pull douillets cet hiver, est néanmoins récupéré par arrachage directement sur les lapins: Même si il existe d'autres alternatives (tonte, épilation) cette méthode reste la plus répandue et est bien entendu dénoncée.

Le cuir, utilisé principalement pour nos accessoires, mais également pour le vêtement cette matière est respirante et dotée d'une résistance au temps impressionnante. Historiquement le cuir est un déchet issu de la filière alimentaire dont on faisait des accessoires utiles. L'industrie de la mode et la montée en puissance de la consommation a élargit la filière sur des élevages destinés exclusivement à la production de cuir sans prendre en compte le respect des bêtes. Le cuir est une belle matière à utiliser dans la mesure ou elle respecte son éthique d'origine cad l'utilisation des déchets d'une l'industrie alimentaire qui respecte elle-même leur bien-être .

Vous l'avez sans doute compris, ces matières textiles utilisés depuis des siècles ont de très belles propriétés, il faut simplement s'assurer des conditions dans lesquelles elles ont produites. Elles nécessitent également un entretien soigneux: Une attention qui fait toute la différence pour nous et nos familles.

Pour en savoir plus, lisez notre article sur la filière des fibres animales et leurs labels.

Les fibres textiles chimiques

Parmi les fibres chimiques on distingue les fibres artificielles qui sont des matières fabriquées à partir de composants ou fibres naturelles mais qui subissent un traitement chimique pour une transformation en fibre textile. Les textiles synthétiques sont réalisées à base de pétrole.

Les fibres textiles Artificielles

<img src="https://cdn.shopify.com/s/files/1/0570/0003/4440/files/anahide-saint-andre-atelier-confection-couture-15-bandeau-2880-1620_600x600.jpg?v=1651293429" alt="anahide-saint-andre-guide-matiere-fibre-textile-naturel-ecoresponsable" />

Parmi les fibres artificielles on compte la viscose, le modal, l'acétate, le Lyocell (Tencel), le bambou, le lait, le mais, le soja, le Pynatex (Ananas)

La viscose est une fibre reconstituée à partir de cellulose de bois. C'est une matière très fluide avec un trés beau tombé. Pour obtenir cette fibre la viscose de bois passe par une série de traitements chimiques lourds; par ailleurs dans certains cas elle est responsable de programmes de déforestation importants. Certaines viscoses sont produites en respect de programmes limitant la déforestation et réduisant certains procédés chimiques.

Les fibres de bambou sont également une viscose de bambou: même si le bambou est un végétal qui pousse rapidement, les fibres sont produites selon les même procédés que la viscose.

Le lyocell réalisé à partir de pulpe de feuilles de plantes d'eucalyptus, traité avec des produits non toxiques et recyclables, il est biodégradable et constitue l'alternative écologique à la viscose. La version la plus connue est le Tencel.

Le modal (bois de hêtre) et la cupro (résidus de coton) sont également de belles solutions de remplacement.

De façon un peu plus surprenante la fibre textile de lait devient tendance. Fabriquée à partir de restes de lait non consommés, cette fibre permet de réaliser des tissus très doux, soyeux et biodégradables. Dans la même lignée la fibre textile de soja est anti-bactérienne et thermorégulatrice. La fibre textile de maïs réalisée à partir d'amidon de maïs est également très prisée car plus économique. Eh oui on ne le savait pas le textile est dans nos assiettes!

Alternative végétale au cuir, le Pynatex est également appelé cuir d'ananas. Il requiert cependant une couche de plastique stabilisatrice. Vous l'aurez compris en matière textile difficile d'être parfait.

Pour en savoir plus, lisez notre article sur la filière des fibres artificielles et leurs labels

Les fibres synthétiques

anahide-saint-andre-blog-guide-matiere-fibre-textile-synthetique

Parmi les textiles synthétiques on retrouve le polyester, le polyamide (nylon), l'élasthanne (lycra) et l'acrylique. Ces fibres ne comportent pas de plantes et composants naturels: ils sont tous dérivés de la pétrochimie, ils ont des propriétés respirantes, faciles d'entretien et souvent peu froissables. Néanmoins ils retiennent les odeurs et sont souvent antistatiques. Sur le plan écologique, ces matières ont un impact désastreux sur l'environnement: leur techniques de fabrication est polluant et avec des produits soit au mieux allergènes ou cancérigènes ou perturbateurs endocriniens. En outre, il ne sont pas biodégradables.

Préparez vous avec cette liste, on ne va pas vous faire rêver!

Le polyester est la matière la plus utilisée du marché textile dans le monde; elle a même pris une part indécente du marché avec la progression de la fast fashion sur les deux dernières décennies. Cette matières textile est fabriquée dans différents sites dans le monde par un procédé de polymérisation de produits pétroliers. C'est une matière qui s'entretient facilement en machine mais son procédé de fabrication engendre l'émission de petites particules de plastiques au lavage que l'on retrouve dans les estomacs de la faune océanique... Il existe des processus de recyclage permettant de re-fabriquer des polyesters recyclés. mais cela n'absorbe pas l'impact de l'entretien sur la biodiversité.

L'élasthanne est élastique, c'est un fil souvent associé à d'autres matières naturelles ou artificielles pour leur apporter un peu d'élasticité. Il est très utilisé dans l'industrie du sport.

Le polyamide, le Nylon étant le plus prisé, est fabriqué notamment pour les bas, collants, lingerie, maillots de bain. Ce textile est doux et infroissable, mais son procédé de fabrication utilise des composants toxiques et irritants.

L'acrylique est fabriquée à partir de nombreux produits chimiques toxiques, en particulier le cyanure d'hydrogène particulièrement toxique pour l'homme. Elle est bon marché mais ne résiste pas longtemps.

Vous l'aurez compris les grands effets de ces matières synthétiques sur la planète de par les produits chimiques utilisés, les techniques de fabrication mais aussi le coté non biodégradable n'ont rien de très glamour et encore moins écologique. Même si ces matières peuvent être bon marché, un seul commentaire, évitez de les consommer.

Pour en savoir plus, lisez notre article sur les synthétiques et pourquoi nous n'utilisons pas ou très peu les textiles synthétiques.

Choisir ses types de tissus

anahide-saint-andre-blog-guide-matiere-fibre-textile-vêtement-responsable

Les fils textiles peuvent être tissées de manières bien différentes. Le rendu peut être très différent selon le tissage. Connaître les tissages pour bien sélectionner ses vêtements est essentiel: les Voici un petit guide qui recense les principaux tissages et leurs propriétés en matière de vêtements. Pour une consommation responsable, durable, et écologique, évitez les tissages synthétiques et portez des matières naturelles ou recyclées fabriquées dans des conditions éthiques.

Quelle matière pour une robe?

Une robe pour tous les jours

Pour une robe fluide quotidienne optez pour une robe en lyocell ou une soie pour une version plus habillée. Une robe casual en popeline de coton bio ou ou voile de coton mélangé sera très confortable et donnera un style décontracté chic à votre tenue pour aller travailler.

Le mélange soierie coton est également un choix de robe casual chic à ne pas négliger par exemple pour une réunion de famille ou pour une robe business chic.

Une robe habillée pour un cocktail ou pour le soir

Pour un cocktail, une robe cocktail crêpe de soie est idéale, légère et fluide, elle sera à la fois, élégante et confortable. Pour l'hiver essayez, la robe en soierie ou bien une étamine de laine.

N'hésitez pas à recycler, une ancienne robe de soirée en la customisant pour un résultat unique et original.

Quel tissu pour un top?

Choisir son top selon les circonstances

Les tissus parfaits pour un top sont le coton bio et le lin. Un tee-shirt en maille de coton, un top en lin ou chanvre mélangé sont également très confortables. La popeline ou le voile de coton sont parfaits pour une chemise ou bien soyeux pour une version plus luxe. Le lyocell est une option a considérer en substitution de la viscose.

Le top chic en soie

Un top ou chemisier soyeux reste la valeur sure pour s'associer au reste de la tenue. Un top version luxe original habillera tout le reste de votre garde robe. Le must a conserver dans sa penderie.

Quelle matière pour une jupe?

Les jolies jupes d'été

Pour une jupe fluide d'été, préférez le lin et le un voile de coton bio. La soie est également une bonne option, pour un effet plus habillée. En mi-saison, optez pour une jupe en lyocell fluide comme basique de votre vestiaire.

La jupe crayon en coton bio sera du plus bel effet pour aller travailler.

Choisir sa jupe en saison froide

La jupe par grand froid reste l'atout féminin qui associée à une joli collant reste chaud et élégant. On peut opter pour de nombreux styles selon sa morphologie ou l'occasion. La mythique jupe crayon en crêpe de laine associée à un chemisier en soie reste la valeur sûre pour aller au bureau. Si vous voulez respirer un peu plus, adoptez une jupe évasée qui peut se décliner dans de nombreux tissages.

Quel tissu pour un pantalon?

Choisir Pantalon d'été de qualité

La grande tendance de l'été est au lin, ses caractéristiques sont parfaite pour les étés chauds. Vous pouvez également choisir un satin de coton

Une toile de jute refaçonnée peut également faire une grande différence

Le top des pantalons Hiver

Le must de l'hiver est la laine super 100, qui a l'avantage d'être à la fois fine et chaude, c'est la matière de prédilection pour un pantalon large ou droit. On peut également opter pour un drap léger plus épais pour le grand froid.

Quelle matière pour une veste?

Une veste mi-saison

En mi-saison, le coton ou le lin restent les matières clés pour une veste, leurs caractéristiques sont parfaites pour une bonne tenue et un porter confortable. Une toile de jute façonnée pour une veste longue peut également apporter une touche casual chic naturelle. Un mélange laine et lin est également un très bon mélange

La veste d'hiver chic

Pour l'hiver optez pour une veste en laine super 100 ou en cachemire. A côté du drap de laine ce sont les matières privilégiées. Ces matières, dotées d'un magnifique tombé, tiennent chaud tout en permettant à la peau de respirer.

Quel tissu pour un manteau?

Quel manteau femme pour la mi-saison?

Un beau manteau en coton épais, ou un chanvre brut sera du plus bel effet pour le printemps.

Pour un évènement en mi-saison, une veste en matière mélangée lin et soie ou satin de coton donnera une note élégante pour s'associer à une robe cocktail en crêpe de soie ou une une robe de soirée.

Choisir un manteau pour l'hiver?

Un beau drap de laine de qualité pour un manteau quotidien pour la saison froide est l'option à privilégier. Depuis l'origine, cette matière est l'indispensable de vos vestiaires hivernaux.

Côté luxe, pour mettre en avant votre différence, adoptez pour un manteau cachemire ou un manteau en alpgaga, légers chauds et très beaux. Si vous avez l'avantage de vous offrir un manteau en vigogne, matière ultra-luxe rare, profitez de cette belle opportunité pour vous réchauffer.

 

Et voilà, un panorama rapide qui je l'espère vous aidera à sélectionner vos vêtements, évitez les matières toxiques pour votre famille, les animaux et l'environnement et bien lire les étiquettes.

Découvrez toutes nos collections

Vous avez une question? N'hésitez pas à nous contacter nous serons ravis de vous renseigner. Contactez-nous


Laissez un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.